mercredi 15 janvier 2020

Martinique

Réaction aux événements du 13 janvier 2020 à Fort-de-France :


« Martinique. J’ai mal à ma Martinique.
Elle si riche mais tellement sous-estimée, belle mais tellement méprisée. 
On nie ton talent mais on te vole ta substance. 
On te fait croire que tu ne vaux rien afin que tu mendies ta pitance.

Martinique. J’ai mal à ma Martinique.
Ta jeunesse est fougueuse mais l’ennemi est rusé. Ton cri est légitime mais les dérives instrumentalisées. 
On nous parle de solidarité mais on nous dresse les uns contre les autres. 
On nous expose à la lumière or les choses se décident dans l’ombre.

Martinique. J’ai mal à ma Martinique.
J’aimerais que soient punis tous ceux qui t’ont fait du mal. Que personne n’utilise ton combat pour bâtir sa propre gloire.
J’aimerais que se réalisent pour toi des rêves de grandeur. 
Une main sur ton épaule, je prie de tout cœur.




Martinique. Ma belle Martinique... 🌺 »




jeudi 2 janvier 2020

C’est reparti pour un tour! [Bonne année 2020]

Comment allez-vous les amis? Non ce n’est pas juste une formule introductive, je demande sincèrement, ça m’intéresse. Je sais que la période qui s’achève (ou qui débute vu que les vœux durent jusqu’au 31) peut être assez anxiogène.

Déjà, il y a  les gens qui n’ont pas pris de tes nouvelles depuis un an mais qui t’envoient des « bonne année » animés à grand renfort de vidéo virale reçue de tata Yvette.

Ensuite il y a les connaissances qui veulent tout savoir de ta vie alors que si tu voulais leur en parler, ben tu l’aurais fait de toi-même. « T’as eu quoi à Noël? T’as fais quoi le 31? C’est quoi tes bonnes résolutions ? »  Mais tu veux un échantillon de salive aussi ou comment ça se passe?

Enfin, ces personnes qui dans leurs vœux te font comprendre qu’ils jugent ta vie. (L’hypocrisie suprême selon moi, lol) La santé pour ceux qui fument, la spiritualité pour ceux qui ne sont assez allé à l’église, la forme pour ceux qui sont en surpoids, l’amour pour les célibataires... toujours assortis de superbes conseils. Sauf que tes conseils, si je ne te les ai pas demandé, sache que  je n’en veux pas.

Mais comme je suis gentille, ben j’endure la situation en me fourrant la gorge de frangipane (oui oui, ça arrive plus vite qu’on ne croit)

D’ailleurs, moi-même je présente mes vœux aux gens que j’apprécie  alors j’espère ne pas me retrouver dans les catégories que j’ai listées, la loose !  😅



Mais bon, il n’y a pas que du négatif à cette période, je pousse un peu. Simplement, je fais partie de ceux qui pensent que la vie est une continuité, certes ponctuée de paliers et de phases mais en aucun cas les compteurs ne sont remis à zéro au 01er janvier. L’amour, le respect des autres et de soi, c’est toute l’année.

Pareil pour les résolutions. Pourquoi attendre une date précise pour les prendre (et ne pas les tenir) plutôt que d’être acteur de son changement et de son évolution tout au long de l’année dès lors qu’on a constaté que quelque chose peut être amélioré.

Alors oui, je vous souhaite une belle année 2020. Mais je souhaite surtout qu’elle vous corresponde et réponde à vos vraies aspirations. J’espère que vous trouverez le courage d’accomplir tout ce que vous voudrez et de persévérer jusqu’à la concrétisation de vos projets. Prenez soin de vous!
De mon côté, je ferai de même!




Petit point mode quand même, je portais cette magnifique robe à l’occasion de la soirée blanche de ma dernière croisière sur le MSC PREZIOSA. Je vous prépare d’ailleurs un article à ce sujet.

D’ici là, je vous fais des bisous.

Love ❤️

Robe: Serendipity (Boutique: 105 et 118 rue Victor Hugo/ Fort-de-France)
Sandales: Fashion Nova (lien ici)