jeudi 31 janvier 2019

5 choses à faire pour évacuer les contrariétés


18h00. Je reçois un message qui me met clairement dans de mauvaises dispositions. 
Deux solutions s'offrent à moi. Ruminer toute la soirée, en perdant au passage mon temps et mon énergie ou passer à autre chose. Ok, je choisis l'option 2, sauf que mon corps n'a pas l'air d'avoir intégré ce que me cerveau à décidé, j'ai le palpitant qui s'agite et je suis plus tendue que la ficèle... d'un arc! (mais à quoi pensais-tu donc? ;-P)

Alors, que faire pour évacuer rapidement les contrariétés?

Je te donne 5 idées pour y arriver.



1. Prendre un bol d'air (aka respirer)

Deux façons de procéder. Tu peux aller te promener, sortir ton chien, acheter ton pain, déambuler en regardant le coucher du soleil (ou les flocons de neige) peu importe, ce qui compte c'est de marcher au moins 10 minutes afin de déclencher un mécanisme de bien être.
Pas la possibilité de sortir? Aucun soucis, dans ce cas, tu peux pratiquer des exercices de respiration consciente. Cela te demandera d'inspirer lentement (+ de 5 secondes) et d'expirer tout aussi lentement en ayant conscience de l'action que d'ordinaire tu réalises de manière totalement instinctive et automatique. L'effet, est quasi immédiat.
 
2. Faire une activité relaxante
 
C'est le moment de sortir le tapis de sol qui prend de la poussière au-dessus de l'armoire. Pas besoin d'être un génie du yoga, juste effectuer quelques exercices d'étirements et de relaxation permettront d'évacuer les nuages au-dessus de ta tête. Il s'agira d'enchaîner les postures calmes et de se mettre en mode "pensée positive"!
 
3.Ou au contraire faire une activité éreintante! ^_^
 
S'il y a bien un cours collectif que j'aime à la salle de sport, c'est le body combat! Waouh!  C'est si exaltant. On frappe dans l'air, on crie, on transpire... ça peut paraître hyper agressif mais à la fin du cours on est tellement lessivé qu'il ne reste pas un once de mauvaise humeur dans mon organisme! ;-) Boxe française, boxe thaï... les déclinaisons sont nombreuses. Fais-toi plaisir!  Sinon, hurle un bon coup, ça marche aussi.
 
4. Écouter sa musique préférée
 
Que ce soit une musique apaisante ou un bon gros son à la basse capable de ressusciter un mort, peu importe, met le volume à fond et laisse toi porter. Danse, chante, lève les bras, frappe des mains, célèbre ta vie. Ton humeur n'en sera que meilleure, ça c'est sur! 
 
5. Réaliser une activité qui demande de la concentration
 
La couture, la broderie... nécessitent un haut niveau de concentration qui ne permet pas au cerveau de se concentrer sur autre chose que la tâche qui est effectuée. Pareil avec les activités de créativité. Tu l'as compris? Moi j'écris. Tu n'imagines même pas combien de textes, de poèmes et de chansons j'ai écrit. Beaucoup n'ont jamais été publiés car ils constituaient juste un exutoire donc je ne voyais pas l'intérêt. Aujourd'hui, je me suis dit, autant faire d'une pierre deux coups, que ça me fasse du bien et que ça te soit utile. A l'heure où j'écris ces lignes, je ne suis plus du tout énervée. Magiiiiie!
 
6. BONUS: RIRE
 
C'est ma philosophie de vie: don't worry, be happy. Vois tes amis, regarde une vidéo amusante, joue avec ton chien... on s'en fiche pourvu que tu ris et que cette vilaine contrariété passe au second plan. On se rend compte qu'on a de quoi être reconnaissant et plein de gratitude, en tout cas, moi je le suis.
 
Allez, je termine ici pour aujourd'hui. Et je m'en vais regarder Grey's Anatomy.
 
Bonne soirée les amis.
 
Bisous.


lundi 28 janvier 2019

Cuba à Fort-de-France



 Vous arrive-t-il de faire une fixation? D'avoir une obsession pour un lieu ou une chose au point de le/la voir partout?

C'est un peu mon cas actuellement avec Cuba.

Cette île, qui en somme est relativement proche de la Martinique, me fait rêver depuis un moment même si, en même temps, c'est une contrée qui m'effrayait un peu parce qu'elle était particulièrement fermée sur elle-même et que j'y associais la "révolution".

Mais depuis que ses rapports avec les Etats-Unis se sont améliorés, son image me séduit encore plus. J'ai conscience que je la vois selon le prisme de la carte postale et que tout n'est pas rose là-bas, mais voilà, les couleurs, les odeurs, la musique, l'authenticité... j'ai vraiment l'impression d'avoir besoin de ça ces derniers temps. Besoin de choses moins lisses, moins formatées, plus brutes, plus vraies... 

Bref, Cuba me fait envie au point que je la vois dans ces clichés, pourtant pris en plein Fort-de-France. Curieux, non? C'est surement dû aux fresques peintes sur ce mur. En tout cas, j'ai vraiment trouvé que ce décor mettait en valeur mon look; qu'il le portait. 

Un look simple mais pas tant que ça! ;-)
Un jean basique avec un body dos nu.
Un maré tèt noir avec des accessoires colorés.
Une questions d'équilibre quoi. Je dirai même, de contraires. 
(le détail des pièces se trouve en fin d'article)

Pour revenir à Cuba, j'ai eu une belle opportunité d'y aller cette année, la semaine de mon anniversaire en plus... Mais sortir 1.700$ alors qu'on vient de changer de voiture, c'est un peu chaud... (mon anniversaire est dans à peine  deux mois les gars, donc autant dire que c'est short niveau budget, je ne vais pas vivre d'air et d'eau dans l'intervalle)

Du coup, si au mois de mars vous voyez sur Instagram (pour me suivre c'est ici) des photos de Cuba, c'est peut-être que j'aurai eu une entrée d'argent (qui sait?! :-p ) et dans le cas contraire, je ferai les choses bien, je me préparerai, car ce voyage, j'y tiens, je le veux, et je le ferai. Il est carrément sur mon moodboard virtuel. (ouais, flemme de faire un vrai  tableau, bien que j'ai écrit ce voyage sur mon cahier de projets, ha ha, c'est un début)

[Edit du 31/01/19: les amis, à l'heure où j'écris ces lignes, j'apprends que le voyage est reporté. Croisons les doigts pour que je puisse y participer lorsque le moment sera venu!!!]

Bon assez de blablas pour aujourd'hui, je vous laisse avec les photos. Allez, avouez, ça sent un peu Cuba, non?





Foulard: Mango (il y en a toujours plein près des caisses)
Lunettes : Sunglass Spot
Boucles d'oreilles: Ekeeya Wax  (vendu sur Afrikrea)
Sac: Asos
Body: Boohoo (malheureusement en rupture ici)
Jean: Camaïeu (acheté en boutique, forme droite)
Compensées: New Look (ancienne co)