vendredi 19 octobre 2018

Silhouette rétro



La mode est un éternel recommencement! 
Les coupes et les textures vont et viennent en un incessant ballet. Parfois je m'interroge sur ce qui sort, mais parfois je me réjouis sincèrement car ce sont des orientations que j'aime particulièrement.

C'est le cas de cette tenue, qui mixe des pièces nouvelles avec des pièces vintages pour un résultat rétro qui me plait beaucoup.

Commençons par ma robe. Le noir, c'est une couleur que j'aime porter, vous le savez, donc rien d'étonnant à ce que j'ai craqué sur celle-ci. Des motifs floraux rouges et verts brodés sur la tulle, y ont été associés et ils ressortent particulièrement bien. 
J'ai toujours du mal avec les imprimés à fleurs, surtout dans les tons jaunes ou violets car ils peuvent vite faire "vieillot". Du coup, j'ai trouvé cette pièce vraiment sympa. Une coupe assez droite, à peine ajustée par une ceinture élastiquée, de la tulle, des plumetis, beaucoup de détails travaillés, vous l'avez compris, j'en suis fan.

Autre nouveauté qui est revenue sur le devant de la scène depuis bien 4 ans, la fleur ou couronne de fleurs dans les cheveux. En hexagone, je conçois qu'elle ne soit portée que l'été, car l'hiver dans le métro, ça ferait un peu bizarre (quoi que, soyons fous!!!) mais ici, en Martinique, elle se porte toute l'année pour le plus grand plaisir de nos chevelures car ce simple accessoire rehausse et habille n'importe quelle coiffure, même la plus simple! Un bonheur! Là j'avais choisi le modèle rose rouge en rappel à ma robe et afin de donner un côté plus mode à la tenue, en raison des accessoires dorés que j'avais décidé d'y associer.

Déjà des boucles d'oreilles de taille intermédiaire. Trop petites, elles auraient été noyées dans la masse et n'auraient eu aucun intérêt. Trop imposantes, elles auraient retenu toute l'attention et gâché l'équilibre que j'avais voulu mettre en place. Je me suis donc tournée vers une de mes pièces fétiches, longues, dotées de plusieurs éléments mais surtout raffinées!

Enfin, LA CEINTURE! L'accessoire qui a fait toute la différence dans ce look. Cette ceinture, je la tiens de ma mère, autant vous dire qu'elle a presque mon âge. Elle est pourtant en très bon état! Il n'y a pas à dire, la qualité des produits de l'époque me laisse rêveuse. (oui car ma maman m'a aussi donné d'autres pièces qui malgré leur âge dure mieux dans le temps que des choses achetées il y a deux/trois ans! FAIL) Cette ceinture est composée de cercles dorés reliés entre eux par des attaches qui se finissent en petite chaînette, à laisser pendre sur le devant ou le côté, au choix en fonction de la tenue. C'est évidemment un rappel à la tendance des ceintures bijoux que vous avez certainement dû voir partout. Une ceinture, ça ne sert pas qu'à tenir un jean, mais on en reparlera.

Je ne reviens pas sur mes escarpins, je vous les ai déjà présentés, ce sont mes GO TO lorsque j'ai un événement et que je sais que je devrai rester longtemps debout, de vrais chaussons.

Je vous laisse avec les photos et les marques des produits en fin d'article.






Robe: Kiabi
Fleur: The Martinican Way Of Life
Boucles d'oreilles: Poopéis
Chaussures: San Marina
Ceinture: Maman <3



vendredi 5 octobre 2018

Et si vous tentiez les bases de teint?


Lorsque l'on prend la peine de se maquiller, que ce soit pour le travail ou pour aller à un événement, on souhaite toujours que le make up réalisé dure le plus longtemps possible.

Sauf que la réalité est toute autre, et encore davantage sous nos contrées car tropiques riment avec chaleur et humidité : tous les ennemis du teint frais!
 Ajoutez à cela une éventuelle peau mixte à grasse (qui a gagné à la loterie de peaux à problèmes? C'est bibi!) et c'est la catastrophe.

Il n'y a pas de solution miracle pour remédier totalement à cela, mais des petites astuces permettent de s'en sortir en conservant sa dignité ^_^ Parmi celles-ci, on trouve les bases de teint!

Photo sans filtre, non retouchée. Je porte la base Baby Skin.


I - A quoi ça sert, et comment ça s'utilise?

Il est recommandé d'hydrater sa peau avant de se maquiller. Sachant qu'une base s'applique avant le fond de teint ou la BB/CC crème, pensez à réaliser vos soins avant de la poser.

Une base de teint sert à préparer votre peau à accueillir le maquillage mais aussi à la protéger en créant une barrière protectrice autour de celle-ci. Ça c'est le contexte général.

Cependant, chaque marque, chaque gamme, vise un objectif particulier. Vous trouverez donc sur le marché des bases lissantes, perfectrices, matifiantes... 

Pour ma part, celles que je possède actuellement sont au nombre de 4 et je vous les présente ci-après.

II - Les différentes textures

Au-delà des objectifs que je recherche (la longue tenue du maquillage et la matité de mon teint) je suis très sensible aux textures des bases que j'utilise. Par exemple, je préfère les textures type gel aux crèmes mais n'allons pas trop vite.

Désolée pour l'état du Stay Matte, il a vécu ^_^

A - Commençons donc par les textures crème et lait.

Le Stay Matte  de Rimmel a une texture crème que je trouve un peu épaisse. C'est une base perfectrice qui va venir réduire l'apparence des pores et matifier.

Ses points forts: elle est effectivement très efficace. Mes pores ne sont pas totalement lissés mais niveau matité, franchement, rien à dire, pour les longues journée de boulot, c'est juste parfait. Elle ne coûte vraiment pas cher, je l'avais commandé moins de 10 € sur Asos!

Ses points faibles: il faut avoir la main légère car si vous en mettez trop elle aura tendance à pelucher un peu. Bon rien de grave à ce stade de la mise en beauté mais c'est quand même pénible.
Point décevant, elle a une super mauvaise note sur l'appli Yuka (0/100, ça ne peut pas être pire) avec deux composants à risque élevé et deux autres à risque modéré. 
Dans ces conditions, sauf changement de formule, je pense que je ne le rachèterai pas mais ça me fend le coeur (ok j'exagère) car elle est vraiment efficace.


Le Super Stay de Maybelline a une texture beaucoup plus légère, je dirai qu'elle s'apparente à un lait fluide. Elle promet d'obtenir un maquillage longue durée, et je dois vous le concéder, c'est le cas! Elle coûte 11,50 € sur le site FeelUnique  donc ça reste très bon marché.

Ses points faibles: honnêtement, et encore je chipote, je dirai qu'elle est trop liquide. (sinon le code barre s'est effacé donc je n'ai pas pu le scanner. Si je la rachète je vous ferai un update)

Ses points forts: elle matifie effectivement très bien le teint et pour longtemps. Honnêtement, si elle avait une texture gel, qui est à ce jour ma préférée, ça en aurait fait mon produit chouchou!



B - Hé bien, justement, parlons-en des bases à texture gel.  

En général, ces produits sont enrichis en silicone. Effet photoshop garanti!

La Camera Ready de S. Cosmetics a une texture gel, certes, mais fine et légère. Ce perfecteur de teint va littéralement lisser le grain de peau. Je l'aime beaucoup, et contrairement aux autres qui ont un packaging assez basique, celui-là est canon! C'est un flacon pompe noir particulièrement élégant! Son prix est de 28,99 €.

Ses points faibles: pour celle-ci également il faudra avoir la main légère sous peine de devoir patienter plusieurs minutes avant de se maquiller et d'avoir une désagréable sensation de "gras" sur les doigts, donc un demi-pompe c'est largement suffisant. (je n'ai pas pu scanner ce produit non plus car il n'y a aucun code barre sur le tube)

Ses points forts: un effet mat longue durée et une peau lissée sans obstruer les pores ni étouffer la peau. Rien à dire, c'est vraiment un bon produit.


Finissons avec mon favoris parmi ces bases: la Baby Skin de Maybelline. Sa texture gel est vraiment agréable à appliquer, j'ai l'impression que ma peau se lisse à vue d’œil!
En plus, celle-ci également ne coûte que 11,50 € sur le site de FeelUnique donc je pense que niveau rapport qualité/prix, on est très très bien.

Ses points faibles: je n'en vois qu'un, le packaging, car lorsqu'il ne reste pas beaucoup de produit, il devient difficile de se servir. Mais c'est anecdotique.

Ses points forts: hyper efficace, elle remplit ses promesses. Bon, je ne dirai pas que je retrouve une peau de bébé mais ça s'en approche dangereusement! Elle prolonge réellement mon make up et garde mon teint mat deux fois plus longtemps que si je ne la portais pas. En plus, elle a l'excellente note de 86/100 sur l'application Yuka donc c'est un produit que je vous recommande les yeux fermés.



III - What else?

Vous connaissez désormais une de mes astuces pour prolonger la matité de mon teint et j'aime beaucoup tous les produits que je vous ai présenté aujourd'hui, d'ailleurs, pour la plupart je les rachète régulièrement. 

Sinon, niveau wishlist, ces jours-ci j'ai très envie de tester les bases de chez Black Up, je trouve le packaging trop cute donc je pense m'en procurer certaines.

Et puis, je vous parlerai bientôt des produits avec lesquels je combine ces bases, notamment des poudres libres qui m'ont réconciliée avec ce format.

Enfin, dans la mesure où une peau saine, c'est quand même le plus important, je parlerai prochainement, lorsque je l'aurai correctement testé, d'un sérum de soin qui promet une peau sans brillances... à suivre!

Et vous alors, quelles sont vos astuces pour un maquillage on fleek et qui tient? Adeptes des bases ou pas du tout?




mercredi 3 octobre 2018

Le KFR : nouveau rendez-vous de la gastronomie

S'il est bien un art que j'affectionne, c'est l'art de la table! J'ai ainsi le plus grand respect pour toutes ces personnes qui, de la collecte de la matière première au dressage de l'assiette, œuvrent pour le plaisir de mon palais.

Depuis que je suis en Martinique, j'ai redécouvert la gastronomie française sous un autre angle. La gastronomie locale, loin de n'être qu'une pâle copie de celle de l'hexagone, permet grâce aux produits du terroir et à leur saveur exotique, d'explorer de nouvelles sensations gustatives, et c'est un vrai régal. Sans jeu de mots ;-)


Je suis donc particulièrement ravie de vous parler d'un événement dont la première édition se déroulera du 06 au 13 octobre 2018 et qui sera exclusivement consacré à cet art : le Kréol Food and Rhum.


I - Qu'est-ce que le KFR?

Le Kréol Food and Rhum est un véritable outil de promotion!
Promotion de la destination Martinique, des produits et savoir-faire locaux, des métiers de la table... Un énorme coup de projecteur sur toute une filière, parfois méconnue.

Cette première édition, organisée par l'Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie de la Martinique, avec le concours de nombreux partenaires, a pour ambition de mettre en avant l'excellence.



Pour ce faire, plus d'une dizaine de chefs locaux et nationaux, dont certains étoilés, seront présents et ils dispenseront leur science et leurs conseils au gré des différentes manifestations qui jalonneront cet événement. (cliquez ici pour consulter la liste des chefs invités)

Alors vous me direz: "mais en quoi ça me concerne? Je ne suis pas du milieu, je ne pourrai pas participer!"
Au contraire, c'est tout l'inverse!


II - A qui s'adresse le KFR?

Le Kréol Food and Rhum s'adresse à tout un chacun!

Que vous soyez un jeune qui souhaite travailler dans l'hôtellerie/restauration, un gourmand (gourmet) comme moi, ou juste quelqu'un qui souhaite en apprendre davantage sur les arts de la tables, les produits du terroir (légumes, fruits, viandes, chocolat, café...) et (minute chauvine) notre rhum (le seul classé AOC au monde, pas besoin d'en dire davantage, c'est le meilleur ^_^) cette manifestation est pour vous.



Durant ces quelques jours, et toujours en présence des chefs, seront organisés des rencontres, un forum des métiers, une journée porte ouverte, des animations... et tout cela gratuitement!

Mais aussi, un dîner de gala, qui lui sera payant, mais le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il l'est pour la bonne cause!


III - Le KFR : une manifestation solidaire


Vous le savez, le mois d'octobre, couramment appelé octobre rose, est une période de sensibilisation des femmes au cancer du sein. 

L'an dernier, une association loi 1901 est née en Martinique, avec pour but d'informer mais aussi de soutenir les femmes qui ont souffert, ou souffrent actuellement, de cette maladie et d'améliorer leurs conditions de vie : les Amazones.
Je vous encourage vivement à consulter leur site internet en cliquant  afin d'en savoir davantage sur cette belle initiative.

Alexandra HARNAIS, association AMAZONES
Elle a prononcé des mots touchants au sujet du Nid : "quand on est malade, le beau et le bon, ça fait du bien. C'est de la superficialité essentielle!"


Sachez que tous les bénéfices du dîner de gala qui aura lieu le 10 octobre prochain seront reversés à l'association AMAZONES, et rien que pour ça, je dis bravo! Vous pouvez acheter votre ticket en ligne en cliquant  ici
NB: les dons aux associations sont partiellement déductibles des impôts, je dis ça, je ne dis rien! ;-D 

Néanmoins, si pour une raison ou une autre vous ne pouvez pas prendre part à ce dîner de prestige (vous n'êtes pas en Martinique, votre budget est trop serré, vous avez d'autres engagements ou que sais-je) mais que vous souhaitez soutenir l'association, vous trouverez sur le site des Amazones un onglet dédié aux dons.


IV - Le KFR en bref


Vous l'avez compris, qui que vous soyez, si vous vous intéressez de près ou de loin à la gastronomie, le Kréol Food and Rhum, c'est LA manifestation à ne pas rater

Ce sera du 06 au 13 octobre prochain et ça commence fort ce week end avec un forum des métiers, un marché, des animations... à la Marina du Marin dès 09h. 

Je vous mets le programme de la semaine juste en-dessous
(cliquez sur l'image pour un affichage optimal)



Je suis vraiment très enthousiaste, car, pour avoir participé à la conférence de presse du 20 septembre dernier, je peux vous dire que tous ces professionnels et partenaires institutionnels qui se sont fédérés pour organiser cette manifestation sont des passionnés, profondément convaincus par ce qu'ils font et qui ont vraiment à cœur de valoriser leurs métiers et la Martinique.

Claude FELIOT (Coderum), Thierry LAUZEA, Joëlle DESIR (Comité Martiniquais du Tourisme), Véronique BIDAULT DES CHAUMES ( UMIH972 & organisatrice du KFR), Christophe LUPON (restaurateur), Muriel ERDUAL (Chambre de Métiers et de l'Artisanat Martinique), Jean-Max CHARLERY-ADELE (DIECCTE), Armand-Renaud FLAUN (proviseur Lycée Nord Caraïbe)



Je vous laisserai avec ces quelques mots de Charles Monselet, écrivain et épicurien, qui disait:

" La gastronomie est la joie de toutes les situations et de tous les âges.  Elle donne la beauté de l'esprit."

Etes-vous prêts pour ce premier KFR? Moi je le suis! ;-)

Je vous dis à très vite.

Des bisous