mercredi 25 janvier 2017

Basics mais pas tant



Salut vous! J'espère que vous allez bien.

Je vous retrouve aujourd'hui pour un petit look rempli de "basics" qu'on doit toutes avoir dans notre garde robe, mais avec ma petite touche à moi.

Commençons par un débardeur blanc. Qui n'en a pas? En coton, l'encolure large, coupe droite, c'est la pièce dont on a toujours besoin et qui habille en un rien de temps.
Ensuite, un petit pantalon 7/8 hyper confort pour déambuler et crapahuter partout sans ressentir de gêne, malgré sa coupe près du corps. J'en ai plusieurs mais ce jour là j'avais décidé d'en porter un de couleur pastel. Après le rose que je vous avais présenté précédemment ici, voici donc le vert d'eau. Je trouve qu'il rend tellement bien avec la végétation environnante!
Enfin, j'avais chaussé mes éternelles Stan Smith d'Adidas que j'avais acheté en édition limitée et dont la languette arrière est orange métallisée. Comme ça, il y a moins de chance que tout le monde ait les mêmes. ^_^
Mais que serait un look casual décontracté sans une paire de lunettes? Une paire d'aviateur et le tour est joué.









Débardeur: La Redoute
Pantalon: C&A
Baskets : Stan Smith Adidas
Lunettes: Mango

Des bisous


jeudi 19 janvier 2017

L'aliénation noire: un spectacle époustouflant


Crédit photo, Françoise DO, Facebook

S'il y a bien quelque chose que j'aime, c'est l'art contemporain.
Alors quand l'an dernier, Françoise DO, mon ancienne camarade de promotion de droit, a été lauréate du 1er concours "en avant la création" de Tropiques Atrium, je savais que je me donnerai les moyens de voir son travail.

Et ce jour-là, c'était le mardi 17 janvier 2017, pour la première présentation publique de sa pièce : L'aliénation noire.

A l'Atrium en plus, Scène Nationale. La classe! Je suis tellement fière d'elle.


Le synopsis donne envie car il correspond à l'histoire de beaucoup d'ultra-marins, dont le parcours, souvent similaire, se déroule entre "la métropole" et "le pays".

Que dit-il?
"Sophia est une jeune martiniquaise ayant fini ses études à Paris. Lors d'une réunion familiale, elle découvre une partie de la jeunesse de sa mère, avec qui elle avait une relation impersonnelle.
De sa migration, à l'époque par l'intermédiaire du BUMIDOM, à son rapport aux hommes, tout résonne et fait écho à sa propre vie. Remonte alors à la surface son histoire trouble, autant avec sa terre d'accueil qu'avec sa terre d'origine.
Est-elle vraiment libre de ses choix?"

Crédit photo, Françoise DO, Facebook
Mon avis
Un seul mot me vient à l'esprit. Cette œuvre est PUISSANTE !
Bien pensée, sans concession, cruelle de vérité, elle aborde des questions transversales, allant de l'identité à la recherche de réalisation personnelle et de liberté, en passant par les conflits familiaux et la jalousie.

Une œuvre à la fois personnelle et universelle.

Je trouve la mise en scène spectaculaire. Le jeu, impressionnant. Quasiment une heure trente de monologue qui est passée à une vitesse folle. A aucun moment je ne me suis ennuyée. J'étais littéralement scotchée. J'ai même fini avec la chair de poule. Grandiose!

Je ne peux que vous recommander de voir cette pièce, qui, dans le cadre du festival des petites formes, sera présentée le jeudi 19 janvier, à Schoelcher.

Pour ma part, je l'ai vraiment apprécié. J'espère qu'elle vous plaira autant qu'à moi. 


Encore félicitations à l'artiste. Et bon vent! 
Retenez bien son nom, vous entendrez de nouveau parler d'elle...

Je vous fais des bisous.


vendredi 13 janvier 2017

Crush: mon nouveau coup de cœur de chez Victoria's Secret

Victoria's Secret, c'est une enseigne qui vend du rêve. Ses anges, ses défilés de lingerie, son côté sulfureux ! 

Nous connaissons toutes ses brumes pour le corps, j'en possède d'ailleurs plusieurs, mais avez-vous déjà testé leurs parfums?

Après avoir craqué pour le bien nommé parfum "So Sexy", j'ai fait l'acquisition du délicieux "Crush" dont j'aimerais vous parler aujourd'hui.


Son packaging 

Je ne vous cacherai pas que le packaging est ce qui m'a attiré en premier.
Ce flacon, quelle beauté. A la fois rétro glam et rock. En même temps très girly. Je le trouve très réussi, vraiment attractif !


La fragrance 

J'aime beaucoup le jus de cette eau de parfum, composé de poivre rose, de pivoine et de fleur d'ashoka.

Il donne une odeur à la fois fraîche et légèrement épicée, florale et un petit peu sucrée. Un sillage totalement espiègle et piquant mais qui sait rester doux et charmant.

Sa tenue est honorable pour un parfum de la catégorie "frais". Je trouve qu'il se défend vraiment bien.


Mon avis

J'ai été totalement convaincue par cette eau de parfum, idéale en journée comme en soirée pour s'envelopper d'un nuage de féminité. 

Je pense que celui qui l'a baptisée a vraiment eu "du nez", car c'est indéniablement mon coup de cœur de la fin 2016 et du début 2017! C'est simple, j'en suis fan.

Et vous, déjà conquises par les parfums de la marque?
Je vous encourage à les tester. Y a pas que les brumes dans la vie. Et je vous le garantis, vous m'en donnerez des nouvelles ^_^