lundi 4 juillet 2016

Souris. Ris. Aime. Agis. Et vis!

Au moment où j'écris ces lignes, j'apprends le décès de ma marraine. J'avais pourtant prévu d'écrire cet article sur le thème de "l'au revoir" depuis la semaine dernière, à l'occasion du déménagement de ma mère, mais il faut croire que la vie en a décidé autrement. On a connu plus joyeux comme reprise après un mois d'absence...


Que vous dire?

Bien sûr j'ai le cœur gros. Ma marraine a fait son dernier voyage, elle ne reviendra pas. Nous avions pourtant des projets. Elle devait me rendre visite en Martinique où elle n'était jamais venue mais la maladie du siècle (le cancer) ne nous a pas laissé le temps de concrétiser cette action.

Quand je repense à mes souvenirs d'enfance et au vide qu'elle laissera, j'ai juste envie de me rouler en boule et de pleurer dans un coin. Mais ce n'est pas ce qu'elle aurait voulu.

Cette petite bonne femme pleine d'énergie m'a appris à avoir toujours le sourire, même dans l'adversité. Elle n'a pourtant pas eu une vie facile, croyez moi. Mais c'était une battante.

Elle m'a aussi enseigné la générosité et le partage. Elle m'a montré que le plus important dans la vie c'est de montrer de l'amour aux autres, qu'ils soient de notre famille ou pas. Après tout, n'est-ce pas là ce que chacun espère: être aimé?!

Elle m'a montré qu'au-delà des différences, nous sommes tous des humains. Blancs, noirs, grands, petits, trisomiques (elle a travaillé avec ce public des années durant), hyperactifs, handicapés, orphelins, forts ou faibles... chacun a sa place dans le monde et mérite le respect.

C'était vraiment ce qu'on appelle "une brave femme".

Alors pour honorer sa mémoire je continuerai à sourire. Peut-être pas aujourd'hui, mais sûrement demain.

Je continuerai à répandre des idées positives.

Je continuerai à aimer, même si c'est souvent source de déception.

Je continuerai à rire à gorge déployée et à voir le monde avec mes yeux d'enfant.

Je continuerai à vivre, tout simplement, en chérissant chaque instant car je sais que "ce moment" pourrait bien être le dernier. 

Et bien sûr, je vous invite à faire de même. A oublier les différences. A ouvrir vos horizons. A ne pas rester prisonnier d'un monde toujours plus égoïste. À faire preuve d'empathie. Vous verrez, ça fait un bien fou.

Ne soyez pas triste pour moi. Il n'y a rien à regretter. Tout ce que j'écris aujourd'hui, je le lui ai dit. Je lui ai dit que je l'aime. Je lui ai dit merci! Je ne retiendrai que le positif. J'ai eu la chance de connaître une femme formidable. La vie me l'a prêtée, mais rien n'est acquis sur cette terre. J'espère simplement que l'empreinte que je laisserai au moment de quitter ce monde sera aussi belle que celle qu'elle a laissé dans mon cœur.

Son enseignement est si simple qu'il tient en ces quelques mots:
Souris. Ris. Aime. Agis. Et vis!

Affectueusement.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour ce commentaire ❤️