mardi 27 octobre 2015

L'été infini


L'avantage lorsque l'on réside aux Antilles, c'est que l'on bénéficie toute l'année d'un temps qui se prête au port des petites robes d'été.

Parlons-en de celle-ci. C'est une robe de la marque Cache Cache que j'ai achetée lors d'une vente privée sur showroomprivé.com.

L'imprimé de cette robe est tout simplement ravissant. Dépaysant. Il donne des envies de voyage. Des envies d'évasion.

Car ne vous faites pas d'illusions, nous avons peut être le soleil (et les cyclones, et les tremblements de terre) mais nous n'avons pas moins de soucis que tout un chacun qui vit en hexagone. Et comme tout un chacun, nous subissons le stress du quotidien.

Ha le stress. Ce n'est vraiment pas mon ami. A l'heure où je vous écris, je suis (à nouveau) en pleine crise de sciatique. Mais bon, il y a pire dans la vie. Je ne vais pas me plaindre.

Du coup, je relativise. Je me force à aller au sport. (Je compte bien terminer le défi du mois de Anne Dubndidu. Même si je finis sur les dents. LOL!) 

Et je rêve. D'un peu de quiétude. D'un peu de repos. D'une trêve dans mon quotidien mouvementé. Mais de courte durée hein. Vous me connaissez. Je ne sais pas m'arrêter !

Je ne sais pas si c'est un défaut ou une qualité d'ailleurs. Mais peu importe. Je suis comme je suis! ;-)

En attendant, la pause est déjà presque terminée. Mais je garde en mémoire le petit voyage où m'a emmenée ce joli imprimé...










Robe: Cache Cache
Compensées: Les Tropéziennes
Lunettes: Mango
Collier: ASAP PARIS
Bracelets: Promod

Vous arrive-t-il d'être de bonne humeur rien qu'en voyant un vêtement?

Des bisous mes chouchous <3


mercredi 21 octobre 2015

Mes sneakers en soirée (Défi Look WAM)



Me revoici avec un défi de taille! #MesSneakersEnSoirée.

Lorsque j'ai reçu le mail de Maude de chez We Are The Models (la super plateforme d'inspiration mode basée sur la morphologie) au sujet de ce défi, j'ai immédiatement pensé "waouh, ça c'est un challenge. Allez, on y va!"

Dans la vie de tous les jours, les 3/4 du temps je suis en chaussures à talons : escarpins, sandales, compensées... Peu importe, pourvu qu'il y ait un talon de plus de 8 cm.

En soirée, évidemment, c'est pire et je porte des talons encore plus hauts. Du coup, me projeter avec une tenue en sachant qu'aux pieds j'aurais des baskets n'était pas simple.

Et comme j'aime la difficulté, j'ai eu envie de corser le tout en mixant les matières. Par contre, puisque "point trop n'en faut" je suis restée sage sur les couleurs et ai opté pour un total look black.

La base de cet outfit est donc cette robe en tulle noire (very very old) de chez Naf Naf. Je l'ai "rockisée" avec un perfecto (tout aussi vieux) de chez Jennyfer, et "coolisée" avec cette paire de sneakers de chez New Look.

D'ailleurs, ces baskets, on en parle? Elles sont super originales. 
C'est sûr, soit on aime soit on déteste. 
Elles sont surpiquées en laines et il y a des bandes réfléchissantes sur les côtés. Perso, j'en suis fan! Mon chéri, lui, déteste. Mais comme je dis toujours, l'essentiel c'est que ça me plaise à moi. 

Et en l'occurrence, je me suis sentie bien dans mes pompes, et surtout c'est une tenue que j'ai parfaitement assumée en pleine journée! (Et oui, il fallait bien aller faire les photos ;-D)

Du coup, je suis curieuse de connaître votre avis sur mon look
Et j'ai aussi très envie de savoir : vous auriez porté des sneakers en soirée?







Un petit pas de danse? ;-)



Robe : Naf Naf
Perfecto: Jennyfer
Sneakers: New Look


Bien sûr, puisqu'il s'agit d'un défi commun, vous pouvez retrouver sous la bannière (ces looks ne sont-ils pas au top?) le lien pour visionner toutes les interprétations du challenge. 
Encore une fois, et c'est bien l'esprit de WAM, il y en a pour tous les goûts et toutes les morphologies. La diversité dans la mode, j'aiiiiime! N'hésitez donc pas à visiter tous les blogs ;-)

Cliquez ici pour voir tous les looks

Encore un défi look que j'ai vraiment pris du plaisir à réaliser. Hâte de voir ce que nous réservera le prochain!

Des bisous


lundi 19 octobre 2015

Ma première course : le M5K, bilan et impressions


Ma préparation expresse est déjà terminée (revoir mes articles ici et ), et pour cause, la course à laquelle j'étais inscrite a eu lieu ce dimanche 18 octobre 2015.

Il s'agissait du M5K, alias le 5K de Mc Donald's qui a lieu chaque année depuis maintenant 5 ans en Martinique. (En simultané, la course à lieu dans d'autres lieux de la caraïbe, au Brésil...)

Cette course est organisée en faveur de la recherche autour de la drépanocytose. L'intégralité des droits d'inscription sont reversés à l'association, on fait donc une bonne action en participant.

Alors, comment cela s'est-il passé pour moi?

Levée aux aurores (4h) pour avoir le temps de prendre un petit déjeuner, j'ai quitté la maison à 5h15 pour arriver au Diamant avant 6h00, heure de fermeture de la Ville. 

A 6h30, se tenait une séance d'échauffement. C'était tellement grisant d'être là, toutes ensemble, sur une musique entrainante, à faire des mouvements comme à la salle de sport. J'étais aux anges et le stress s'est (temporairement) envolé.

Ensuite nous avons dû nous placer dans l'unique sas de départ. 
J'ai donc choisi de me mettre vers l'arrière et sur la gauche afin d'avoir un peu d'air et de pouvoir dépasser facilement si nécessaire.

A 7h00 (tapante, oui, oui!) la course a été lancée.

Le 1er kilomètre était "easy", nous courions à l'ombre des arbres, c'était vraiment agréable. J'ai tout de suite pensé que ce serait facile. Ha  ha, j'avais tort!!!

Premier virage à droite, nous sommes entrées dans une propriété où il n'y avait pas une seule trace d'ombre. Rien, nothing, nada! Le soleil était de plomb, l'air était chaud, on courait dans des gravillons donc on n'avait pas une très bonne prise au sol, du coup, je me suis rabattue sur le bas côté pour courir dans l'herbe.

Et paf, première épreuve, un dénivelé de malade, beaucoup plus prononcé que ce à quoi je m'étais préparée. Obligée de ralentir, j'ai tout de même gardé une bonne allure mais j'ai commencé à souffrir de la chaleur: j'avais soif!

Je savais que le ravitaillement devait être aux alentours des 2,5 km (selon Nike + c'était plus près des 3 km, mais bon) A chaque virage, je l'espérais. Dès que je voyais au loin une voiture sur le bas côté, je me disais, "ça y est, je vais boire". Et puis non. #souffrance

Enfin, je l'ai vu, en haut d'une énième côte et j'ai pu boire un peu. Pas beaucoup. Trois gorgées. Je ne voulais pas m'arrêter ni avoir de point de côté donc je n'ai pas beaucoup bu. Mais surtout, ne sachant quand j'allais trouver un autre point de ravitaillement, j'ai conservé ma bouteille!!!

3ème kilomètre: nous avons entamé la descente. Beaucoup de filles ont accéléré (certaines sont d'ailleurs tombées, aïe!) mais pas moi. Je me connais, si je vais trop vite en descente, je m’essouffle pour rien et je me fais mal aux orteils lesquels viennent buter sur le bout de mes chaussures. (non elles ne sont pas trop petites, mes pieds ont coutume de faire ça. C'est pourquoi je recherche des chaussettes renforcées ^_^) Du coup, je bascule un peu vers l'arrière et j'essaie de contrôler ma cadence.

Dernier kilomètre, on approche du but, il fait toujours plus chaud donc de temps en temps je prends une petite gorgée d'eau. Je passe devant un ravitaillement sans m'arrêter. Pour moi celui-là était mal placé, et surtout beaucoup trop loin sachant qu'à peine 800  mètres après c'est l'arrivée!

On prend le dernier rond point, je suis trop contente, je me dis, ça y est c'est fini. Quand soudain, paf, un détour derrière l'église et donc... Encore une montée! J'étais au bout de ma vie et j'ai eu besoin de toute la force de mon mental pour ne pas m'arrêter au pied de la côte! J'y suis allée, déterminée. 

Et j'ai enfin vu la ligne d'arrivée. 
Bizarrement, je n'ai pas particulièrement accéléré sur les derniers mètres, j'ai gardé une allure constante. J'étais remplie de paix. J'étais juste heureuse car je savais que je l'avais fait!

Restait donc à passer se ravitailler. De l'eau, des yop, du coca (bof), des fruits (pommes coupées...), certaines ont eu des M&M's (mouais). On a eu un sac rose avec des goodies, des réduction sur des salles de sport & co mais...

Pas de médaille. :-(
Je crois que c'est ma plus grosse déception. Surtout qu'en regardant sur Instagram, j'ai constaté que les M5K de beaucoup d'autres pays avaient été sanctionnés par des remises de médailles aux participantes. J'aurais mille fois préféré recevoir une médaille, qui serait tout le symbole de cette réussite.

Et enfin, il y a eu une séance d'étirements et la remise des prix pour les gagnantes par catégories.

Ce que j'ai le plus aimé:

- l'ambiance générale de l'événement
- la séance d'échauffement collectif
- la course dans son ensemble


Ce que j'ai le moins aimé:

-l'organisation et le positionnement des ravitaillements
-l'absence de médailles


Au final, je suis ravie de cette première expérience. Je n'étais pas venue pour faire un exploit, juste pour arriver au bout, et pourtant j'ai amélioré mon temps, ce qui me rend d'autant plus heureuse.

Je suis motivée à poursuivre et à me perfectionner, à m'améliorer et à prendre plus de plaisir à la course.
Par contre, j'ai aussi été confortée au sujet de ma faiblesse dans les dénivelés et il faut vraiment que je travaille ce point pour arriver à courir à un bon rythme dans les montées sans perdre mes poumons en route.

N'empêche, à aucun moment je ne me suis sentie au bord de l'arrêt cardiaque (lol, ne riez pas, parfois ça m'arrive à la gym!) donc je pense que je pouvais donner vraiment plus mais j'ai un gros soucis avec la chaleur qu'il faut aussi que j'arrive à gérer.

Bref, si vous hésitez à vous lancer dans le running, pas nécessairement pour faire une course, mais pour la détente, et que vous avez des doutes sur vos capacités, je vous encourage, lancez-vous.  
Vous êtes capables de bien plus que ce que vous imaginez. 

Il y a un mois, je n'aurais pas parié un copec sur moi-même et pourtant... Et comme je vous le disais dans cet article, si vous ne pouvez pas courir, vous pouvez toujours marcher.

Sur ce, je vous laisse pour aujourd'hui et je retrouve mercredi pour un nouveau défi look. Soyez au rendez-vous ;-)

Des bisous <3


mardi 13 octobre 2015

100% confort



Le confort... Cet ami tant aimé, tellement recherché et pourtant si éloigné, parfois, des tenues portées au quotidien.

Cela fait un moment déjà que je veux vous parler de mes pantalons fluides. J'en ai toute une flopée, celui-ci est cependant le plus simple. Tous les autres, que je vous présenterai dans des looks, pour sûr, moins cosy, ont des motifs ou des textures ... Mais bon, là, je m'égare.

Pourquoi j'aime les pantalons fluides donc? La raison première est dans le titre. Bien que ce ne soit pas un vêtement élastique, il est 100% confort. Il est aussi un bon compromis au bas de jogging qui peut vite faire légèrement trop négligé à mon goût. 

En parlant de ce dernier, si ça ne tenait qu'à moi, le jogging resterait là où il était à la mode, dans les années 90. (Ou les salles de sport si vous insistez) Mais que voulez-vous, il semble que le revival des 70s soit accompagné cette saison de celui des 90s alors je fais avec :-)

Bref, le pantalon fluide c'est le pantalon no prise de tête parfait, souple, doux, léger, (j'ai dit confortable ?!) ...

J'adhère ^_^








Tee : Promod x Clément DEZELUS
Pantalon: Pimkie
Sandales: New Look
Collier: ASAP PARIS

Et vous, quelle est votre pièce 100% confort?

Bisous.


dimanche 11 octobre 2015

Préparation de course: bilan de la semaine 2




Oh la la, mes bichons, si je vous raconte! Ce deuxième bilan est catastrophique.

En toute bonne foi, comme je vous le disais dans mon bilan de la semaine dernière, je pensais que je pourrais cumuler les entraînements de running et ceux de la salle de gym.

En réalité, sachant que je reprends à peine, j'avais mis la barre vraiment trop haut.

Du coup, en réalité je n'ai quasiment fais que du training. Cela dit, je ne m'en plains pas car niveau cardio et renforcement musculaire, c'était top.

En outre, la motivation est particulièrement boostée lors des cours collectifs. J'avais presque oublié cette sensation grisante et entraînante, et je m'en suis vraiment donnée à cœur joie.

Bien, trêve de blabla, voici ce que j'étais sensée faire et ce que j'ai réellement pratiqué! ;-)


Lundi: course de 4,8 km

Pas de course, j'ai effectué mon premier cours collectif depuis ma reprise, une heure de Body Combat. C'était et c'est toujours mon cours préféré. On sue comme des dingues, on crie, on se dépense à fond, c'est top.
Ensuite j'ai fait une heure de musculation.

Mardi: course de 8 km

Sachant que je n'avais pas souffert lors du cours de la veille, j'avais la confiance. Un peu trop d'ailleurs. Du coup, j'ai dérouillé comme c'est pas permis après le cours de Body Pump que j'ai suivi. Pour tout vous dire, les deux jours suivants, j'avais mal partout et je ne pouvais même pas déplier mes bras totalement !
Ensuite, une demi-heure de CX Work. En gros c'est abdos à toutes les sauces. Sur le dos, en gainage, sur le côté... Bref, tu pars de là sur les dents.


Mercredi: course de 4,8 km

Je n'ai rien fait. Me déplacer simplement était un calvaire!

Jeudi: cross train 

Ceux qui me suivent sur Snapchat (journaldeprisci) le savent, je suis tombée en panne de voiture. Du coup je n'ai rien fait non plus :-(

Vendredi: course de 4,8 km

Autre coup dur, ma copine P. m'annonce (me confirme) qu'elle ne fera pas la course avec moi pour raisons familiales. Je ne vais pas vous mentir, même si je comprends (un peu) son motif, j'étais (je suis) dégoûtée au possible. Je me faisais vraiment une joie de faire cette activité avec elle.

N'empêche, je suis tout de même allée m'achever à la salle avec une heure de Body Pump et une demi-heure de CX Work.


Samedi: course de 4,8 km

Chéri travaillait donc j'étais à pied et je n'ai pas fait grand chose, juste une demi-heure de vélo elliptique.

Dimanche: repos
C'est la seule que j'ai respectée. MDR!


Comme vous l'avez constaté, ce fut une semaine malgré tout riche en activité physique, mais pas en running. J'espère sincèrement que je pourrai tirer bénéfice de ce renforcement musculaire pour la semaine qui commence dès demain.

Je vous dirai tout ça très vite!

Et vous alors, vous faites du sport actuellement ? 
Je vous y encourage en tout cas car je dors vraiment mieux! Je pense que vous saurez y trouver des bénéfices santé conséquents!

Des bisous <3

Crédits Photos: Les Mills

mardi 6 octobre 2015

Juste une robe... René Derhy



C'est l'automne et les tenues changent. Elles sont plus élaborées. Les superpositions de tissus, de textures, de formes... Tout ce que j'aime... Mais dont je suis quelque peu privée sur mon île.

Ici, actuellement, il fait terriblement chaud. C'est pourtant la fin de la saison des pluies mais rien n'y fait, la chaleur est écrasante. C'est comme si l'été n'avait jamais vraiment de fin...

Alors on n'a envie que d'une chose, enfiler une robe et se rafraîchir près de la mer.

Quoi de mieux pour ça que cette robe René Derhy
Qu'est-ce que j'aime ses motifs, ses couleurs. Sa matière aussi, car le coton est d'une très belle qualité. 

C'est une marque que j'apprécie beaucoup et qui m'habille bien, avec légèreté mais toujours avec élégance















Robe: René Derhy 
Panier: offert
Bague: Asos

Quelles sont vos envies mode du moment?

Je vous fais des bisous.

A très vite