dimanche 13 septembre 2015

J'ai lu "L'instant présent" de Guillaume MUSSO

L'instant Présent de Guillaume MUSSO a été mon roman de l'été. 
Il est donc temps pour moi de vous livrer mes impressions à son sujet.


Tout d'abord, de quoi s'agit-il ?

Synopsis :

"Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d'art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d'Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate. 
Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n'offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l'aimer.
Dans un New York plus imprévisible que jamais, Arthur et Lisa vont lier leur destin pour déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis: le temps."


Qu'en ai-je pensé?

Durant les 3/4 du livre, j'ai été ballotée dans une histoire de science-fiction assez sur réaliste. 
C'était déroutant. Parfois bancale. Souvent improbable. Mais c'était quand même plaisant à lire. 
Et plus j'avançais dans l'histoire, plus j'étais happée par le suspense, pressée par le temps, comme l'étaient les personnages, stressée par ce que pouvait me réserver la page suivante.

Mais arrivée à la fin, je me suis rendue compte qu'en fait, il y avait un livre dans le livre. En réalité, le personnage principal de l'histoire est écrivain. Pas médecin. C'est l'alter égo qu'il s'est créé dans le livre qui l'est. Et ce livre est pour lui un moyen de guérir de ... quelque chose que je ne peux pas vous dévoiler, sinon, il n'y aura plus aucun intérêt pour vous de lire cet ouvrage! ;-)

Par contre, quand j'ai compris la situation, j'ai été choquée, émue. J'ai terminée le livre la boule au ventre et les larmes aux yeux. 
En même temps j'étais "amusée" d'avoir été aussi bien abusée par l'auteur car cette fin, je ne l'avais vraiment pas vu venir. Il faut le dire, c'est du grand art.

Alors, je sais que beaucoup ont détesté ce livre, allant jusqu'à dire que c'est le plus mauvais de MUSSO mais je ne partage pas cet avis! Après, comme chacun le sait, l'art est subjectif et chacun l'appréhende différemment.


Pour ma part, j'ai beaucoup aimé ce livre qui selon moi, faisait ressortir deux choses qui me semblent importantes :

- le temps est volatile, il s'évapore, nous échappe, nous devons donc profiter de l'instant présent et faire attention à ne pas passer à côté de notre vie.

- chacun gère différemment le chagrin, mais dans une vie que l'on ne maîtrise pas et dont on ne contrôle pas les aléas, il faut apprendre à faire avec pour ne pas sombrer, quelle que soit la méthode retenue.

Je sais que ça semble très philosophique et ambitieux. Ce que j'ai aimé c'est que contrairement à ce que certains ont pensé, je n'ai pas trouvé que le livre était prétentieux et donneur de leçons mais plutôt qu'il y avait dans ses pages suffisamment d'humilité pour faire comprendre qu'il existe autant de personnes que de situations et de façons de faire face. Et surtout que tant qu'on est pas à la place de l'autre, on est bien mal avisé de le juger...

Un très très bon ouvrage donc. Si vous ne l'avez pas lu, je vous le recommande vivement ! 

Et vous, qu'avez-vous pensé de ce livre? Qu'a-t-il évoqué chez vous?

Des bisous <3


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour ce commentaire ❤️